12 déc. 2016

La Boiteuse – Françoise Grard

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien !

On se retrouve pour une chronique, d'une déception malheureusement ^^' ça fait longtemps !


Auteure : Françoise Grard
Nombre de pages : 245
Prix : 16€
Editions : Gulf Stream Editeur
Collection : Electrogène
Sortie : 3 octobre 2016

Résumé

Je n'aurais pu dire pourquoi cette certitude se glissait en moi comme un serpent froid entre mes omoplates. Seulement que je savais que mon salut ne passerait plus par lui ; une évidence monstrueuse qui ne me révoltait même pas. Wilfred ne viendrait plus."

Trahie par Wilfred, qui l'a abandonnée seule et blessée au milieu des Highlands désertes, Aurore, revenue infirme d'Ecosse, se protège des autres et de l'amour comme elle le peut. La jeune femme se reconstruit à tâtons et étouffe en elle colère et angoisses, bien décidée à ne plus jamais entendre parler de celui qu'elle a tant aimé. Mais à la suite d'étranges révélations et de signes inquiétants, elle doit se résigner, malgré elle, à remonter sa piste. Tandis que le mystère s'épaissit, elle s'aperçoit que, prise au piège des apparences, elle s'est trompée sur lui. Découvrir la vérité sur Wilfred entraînera la jeune fille au coeur de lourds secrets et d'un terrible drame familial.


Extrait

Anna, ne t'inquiète pas, je sais ce que je fais. Tout ira bien.
En fait, tout allait de plus en plus mal.


Mon ptit com’s

Merci beaucoup aux éditions Gulf Stream pour cette lecture !

            Ce livre me tentait énormément depuis qu’il était arrivé dans ma PAL. La couverture est sublime (je suis totalement fan !), le résumé est très intriguant, et c’est la collection Electrogène, dans laquelle je n’ai lu que des bons livres jusqu’ici. Qu’en a-t-il été de ma lecture ?

            Nous découvrons Aurore, jeune femme en couple avec Wilfred, son petit-ami, depuis environ six mois. Ils décident de partir en vacances en Ecosse, malgré les avertissements d’Anna, la sœur d’Aurore. Seulement, elle se blesse au milieu des Highlands écossaises, et Wilfred l’abandonne. Elle devient infirme, et ne veut plus entendre parler de celui qui l’a trahie.

            Bon, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps : La Boiteuse est, pour ma part, une énorme déception. Je n’ai accroché à rien. J’ai fini par lire en diagonale pour abréger ma lecture, et ne pas l’arrêter, surtout. Et même la fin n’a pas relevé le niveau.

            Je vais essayer de vous exposer ce qui m’a déplu le plus objectivement possible. Je n’ai absolument pas envie d’enfoncer ce roman, de plus que les autres lecteurs semblent l’avoir bien apprécier. Mais il n’a simplement pas collé avec moi.

            Je vous avoue que j’en suis très déçue, car je pensais vraiment apprécier ce livre. Il me semblait d’ailleurs réunir toutes les conditions pour être une bonne lecture : du suspense, une histoire insolite, des révélations chocs. Et pourtant, je n’ai rien eu de tout ça, ou en tout cas, je n’en ai pas eu l’impression.

            Tout d’abord, je ne me suis attachée à aucun personnage. Seul l’un d’entre eux ne m’était pas étranger, tandis que tous les autres m’agaçaient plus ou moins. Et je ne vous parle même pas d’Aurore et Wilfred ! Ah, ces deux-là. Je ne sais pas pourquoi, mais encore eu fois, ça n’est absolument pas passé avec moi.

            J’ai trouvé Aurore exécrable. Sa manie de se plaindre et d’être agressive, bien qu’elle diminue au fil du temps, la rendait antipathique à mes yeux. Je comprends son malheur, mais lire un roman qui nous plombe le moral car la protagoniste est une blasée de la vie, ce n’était pas ce que je recherchais !

            Passons maintenant à l’intrigue. Nous entrons directement dans l’histoire avec Aurore et Wilfred se baladant au milieu des Highlands. Assez rapidement, Aurore se blesse. Et pourtant, cette partie dure presque 70 pages. Evidemment, nous avons aussi des flash-backs, ou autres, mais ça m’a semblé trop long. Dès le début, j’ai donc eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire.

            Et ensuite, c’est là qu’Aurore a commencé à m’ennuyer. Le milieu du roman m’est apparu comme assez confus. Pas parce que c’est mal écrit, mal expliqué, ou quoi que ce soit. Non, c’est juste qu’il ne se passe rien de palpitant. Une menace par-ci, des amis par-là, la reconstruction d’Aurore. Bon. Que dire de plus ?

            Concernant la fin, j’ai justement essayé de vite y arriver pour connaître la conclusion du roman. Savoir si toute cette histoire menait finalement à quelque chose de génial, d’imprévu, à une révélation choc !
            Encore une fois, j’ai été déçue. A croire que ce roman n’est vraiment pas fait pour moi ! La fin ne m’a absolument pas satisfaite. Je l’ai trouvée trop… comment dire ? Trop « grande », en quelque sorte. Mais en même temps, pas assez surprenante. Je m’attendais vraiment à quelque chose d’énorme, mais ça n’a pas été le cas.

            Je crois que je vais arrêter ma chronique ici, car je n’ai pas envie d’en dire plus. Vous avez compris que je n’ai absolument pas accroché, et que ce fut pour moi une grosse déception. Malgré tout, vous devriez peut-être laisser sa chance à ce roman, comme bien d’autres l’ont apprécié ! Qui sait, il pourrait vous séduire.

EN CONCLUSION, La Boiteuse est une énorme déception. Je ne me suis pas attachée aux personnages, la protagoniste m’a agacée, je me suis ennuyée. Un flop total !
Malgré tout, l’idée de départ reste bonne. Peut-être était-ce trop différent de mes attentes ?
Tentez l’expérience si vous en avez l’occasion, il pourrait tout aussi bien vous surprendre !
Mais ça n’est pas passé pour moi, malheureusement.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Avez-vous lu ce livre ? Vous tente-t-il ?

Des bisous,
Léa

2 commentaires :

  1. Le résumé ne m'emballait pas trop mais avec ton avis, c'est sûr que je ne lirai pas ce livre ^^

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je l'ai lu pour le travail, étant agent de bibliothèque jeunesse. J'ai vraiment accroché à l'écriture que je trouve très belle (c'est d'ailleurs un plaisir à lire ce roman, notamment à haute voix). L'histoire est intéressante, les personnages également, dont l'un (Wilfred) est plein de mystères. L'histoire nous tient jusqu'au bout. Une bonne lecture en général, même si je trouve la fin un peu précipitée et totalement inattendue. Je conseille surtout pour les personnages, les descriptions des paysages et des ressentis d'Aurore, ainsi que pour l'écriture.

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !