23 janv. 2016

Anna et le french kiss – Stephanie Perkins

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :D

On se retrouve pour une chronique que je devais vous publier depuis déjà pas mal de temps, et j'ignore pourquoi je ne l'ai pas fait '-'
Bref, la voici la voilà, et j'espère qu'elle vous donnera envie de lire ce super livre ! :D


Titre original (anglais) : Anna and the french kiss
Auteure : Stephanie Perkins
Nombre de pages : 401 (VO)
Prix : 13,90€
Editions : De La Martinière Jeunesse
Sortie : 13 février 2014
Lu en : anglais (VO)

Résumé

Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d'art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu'elle devait voyager et l'ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris.
Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d'Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c'est la panique… D'autant plus que celui-ci a déjà une petite amie.

Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d'elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l'emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…


Extrait

« Ce qui importe n’est pas l’endroit où l’on se trouve, mais la personne avec laquelle on est.Et je me sens enfin à ma place. »


Mon ptit com’s



J’ai fini ce livre ce matin, et sincèrement, je ne m’attendais pas, mais alors pas DU TOUT à aimer autant !

Ce livre traînait depuis Noël 2014 dans ma PAL, et il y avait toujours quelque chose qui faisait que je ne le lisais pas : SP, LC au final annulée, ou quoi que ce soit d’autre… Du coup, j’ai fini par dire « Zut ! » et par le lire.

J’avais déjà entendu énormément de bien de ce roman, et j’avais donc vraiment hâte de voir ce que ça allait donner. J’ai de la chance, j’ai la « belle » version. Je veux dire par là qu’il y a une autre version VO et la version VF qui ont des couvertures bien moins… jolies. D’ailleurs, vous pouvez voir dans cet article la version VF, mais je vous mets ci-dessus la version que je possède pour que vous puissiez en juger par vous-même !

Anna and the french kiss (éditions Usborne)

Souvent, lorsque je lis en VO, j’ai des impressions de longueur, car évidemment je lis plus lentement qu’en français (je n’ai pas encore un niveau bilingue ou quoi ahah). Ici, bizarrement, je ne me suis jamais ennuyée !
Je me rappelle une fois, j’avais dit sur ma page Facebook que je le lirai plus lentement, et quelqu’un m’avait répondu que non, car l’histoire était extrêmement addictive.
C’est un fait, je l’ai lu en une semaine. MAIS – car il y a un mais – ce n’est que faute de temps ! La preuve, il me restait quasiment la moitié du livre et je l’ai terminé ce matin pour l’avoir commencé hier soir. Voilà qui devrait vous convaincre que l’histoire est plus qu’addictive !

            Je vous avoue que le titre – et même le résumé, pour certains – peut faire penser à une histoire niaise. Et Dieu sait que je ne les supporte pas ! Ces histoires où les filles tombent amoureuses du mec parfait et que lui aussi, et qu’ils vivent le parfait amour.
            Mais je peux vous rassurer, car ça ne m’a pas du tout paru comme ça, et la romance ne m’a pas du tout dérangée.

            Sur la couverture du livre, on peut voir une citation de Cassandra Clare, qui dit : « Magique… Ce livre capture vraiment les sentiments d’être amoureux. »
            Et elle a totalement raison.
            Bon, après, je n’ai jamais expérimenté, mais j’imagine tout à fait que c’est comme ça qu’on se sent. A vous de me dire si c’est vrai ou non, mais je parierais sur la 1ère option !

            Ce que j’ai énormément apprécié dans cette romance, c’est que les personnages ne se mettent pas ensemble au bout de dix pages, puis tout le reste ne sert qu’à nous montrer Ô combien leur amour est fort.
            Non, Stephanie Perkins tient 400 pages avant de mettre les héros ensemble… c’est-à-dire jusqu’à la toute fin.
            Et là, on peut quand même dire que c’est remarquable, non ?


            De plus, Anna ne se focalise pas sur St. Clair tout le temps. Non, elle essaie de l’oublier, de penser à autre chose, parce qu’elle ne peut pas être amoureuse de lui, étant donné qu’il a déjà une petite-amie.
            On voit qu’elle essaie vraiment, et c’est vraiment super. Bon, peut-être que lorsqu’elle nous sort « Oh, mais, en fait, je suis amoureuse de lui ! » ça nous fait légèrement souffler, mais j’ai passé outre. Pour tout avouer, je n’ai même pas soupiré, tellement j’étais prise dans l’histoire et tellement ça ne me choquait pas !

            Concernant les personnages, je les ai tous aimé. Ils ont tous leur petite touche qui fait qu’on les adore, qu’ils sont spéciaux. Stephanie Perkins ne fait pas l’impasse sur les personnages secondaires, leur offrant une place importante dans l’histoire.
            Jamais l’un d’eux ne m’a énervée, ils sont tous là pour une bonne raison, et ils sont super !
            Pour Anna et St. Clair, aucun des deux ne m’a particulièrement énervée non plus. Ce sont deux protagonistes géniaux, qu’on aime de tout notre cœur pour leurs qualités et leurs défauts !


            Un des autres – nombreux – points positifs de ce livre est qu’on a le regard des Américains sur la France, et plus particulièrement sur Paris. Je trouve toujours ça intéressant l’avis des étrangers sur notre pays, personnellement.
            N’habitant pas à Paris, j’ai même pu redécouvrir certains monuments à travers Anna, et je trouve que c’est un gros plus.

            Ensuite, je tiens à préciser que le niveau d’anglais est vraiment abordable. J’ai tout compris sans difficulté, le langage est simple et clair, courant ; c’est donc un livre parfait si vous voulez vous lancer dans la VO ! (et pas que pour ça, d’ailleurs – il est aussi parfait si vous le lisez en français, ahah !)
            D’ailleurs, le lire en VO nous laisse voir les petites subtilités du langage en français avec quelques expressions que l’auteure utilise par petites touches ; et c’est très drôle de voir comment un anglophone peut comprendre certaines choses !

            C’est donc une grande réussite pour ce livre qui m’a emportée, m’a rendue addict et m’a même fait avoir la larme à l’œil ! La plume de Stephanie Perkins est juste magnifique, et j’ai peine à attendre de pouvoir commander Lola and the boy next door ainsi qu’Isla and the happily ever after, qui, j’en suis sûre, seront aussi géniaux que celui-ci !
            La relation d’Anna et St. Clair n’est pas précipitée, pas clichée, tout simplement parfaite. Je vous recommande ce magnifique livre qui vous aidera à vous évader en vous rappelant votre premier amour !

EN CONCLUSION, Anna and the french kiss a été une sublime découverte qui m’a laissé bouche-bée, car je ne m’attendais pas à autant aimer !
Stephanie Perkins a une plume d’or, elle m’a emportée dans son histoire avec ses personnages qu’on ne peut qu’aimer, tout simplement.
De l’humour, de l’amour, du voyage, voici le combo parfait pour un livre réussi qui frôle le coup de cœur de quelques minuscules millimètres !
Je recommande chaudement, ce livre ne pourra que vous plaire !


+++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Alors, avez-vous lu ce livre ? Vous en avez pensé quoi ?
Sinon, je vous ai donné envie ? :D
N'hésitez pas à tenter la VO, elle est très abordable ! :D

Des bisous,
Léa

12 commentaires :

  1. Une romance que j'avais également vraiment beaucoup aimé :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais justement relu ta chronique après l'avoir fini ! :D

      Supprimer
  2. Super contente que ce livre t'ai plu ! :) J'avais également adoré Anne et St Clair :D

    RépondreSupprimer
  3. Je vois ce livre partout depuis pas mal de temps et j'hésitais à le lire, mais là tu m'a convaincue ! J'ai très envie de le lire maintenant ! :D
    Belle chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh je suis trop contente alors ! :D Lis-le vite !! :D
      Merci ! :3

      Supprimer
  4. Un livre en VO qui se lie facilement ?! Il est fait pour moi ^^ Outre mes plaisanteries, je n'ai jamais encore lu de livres en Anglais et ce serait une super façon de commencer alors merci pour ta belle chronique qui m'a vraiment donné envie de découvrir ce beau roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! :3 En fait, il est fait pour tout le monde ahah :p
      Franchement, il est parfait pour commencer, alors n'hésite pas à te lancer ! :D Le plus dur, je trouve, avec la VO, c'est de ne pas se décourager x) Mais là l'histoire est passionnante, tu ne t'ennuieras pas ! ;)
      Mais de rien, je suis très contente ! :D

      Supprimer
  5. En lisant ta chronique je suis très contente d'avoir ce livre dans ma PAL (en français) :D

    RépondreSupprimer
  6. Je me tâtais à acheter ce livre.. Tu ne m'as donné que plus envie :) Maintenant, je ne sais pas si je le lis en français ou en VO..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, super ! :D *danse de la joie*
      À toi de voir, mais la VO est vraiment abordable ;) Et puis, la couv VF est quand même plus jolie, non ? O:)

      Supprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !