11 oct. 2015

Journal d'Anne Franck

Bonjour tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :)

On se retrouve pour une chronique un peu spéciale étant donné que c'était une lecture scolaire ;)


Titre original (néerlandais) : Het Achterhuis. Dagboekbrieven 12 Juni 1942 - 1 Augustus 1944
Auteure : Anne Franck
Nombre de pages : 340
Lu en : français

Résumé

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort.
Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu'en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s'installent clandestinement dans " l'Annexe " de l'immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l'un des plus émouvants sur la vie quotidienne d'une famille juive sous le joug nazi.


Extrait

"Je ne suis pas riche en argent ou en biens matériels, je ne suis pas jolie, pas intelligente, pas fine, mais je suis heureuse et je le resterai ! J'ai une nature heureuse, j'aime les gens, je ne suis pas méfiante et je veux les voir tous heureux avec moi."


Mon ptit com’s

            Tout d’abord, vous aurez remarqué que je n’ai pas mis de note pour ce livre. Tout simplement car je ne sais pas laquelle mettre.
            Ensuite, j’ai lu ce livre dans le cadre de mon cours de français. Maintenant, passons à ma chronique !

            J’avoue que je suis ressortie de ce livre assez perplexe. Tout d’abord, je ne sais même pas dire si j’ai aimé ou non : pour moi, c’est comme s’il y avait plusieurs facettes de ce livre ; une que j’ai appréciée, l’autre non.

            En effet, j’ai aimé sans aimer, ce qui est tout à fait étrange à écrire. Mais c’est la vérité…

            C’est vrai que ce livre se passe dans le contexte très dur de la Seconde Guerre Mondiale. Mais comme c’est le journal d’Anne et qu’elle n’a pas tellement envie de se focaliser sur tous les malheurs extérieurs, je trouve que l’horreur de cette guerre n’est pas ressenti aussi fortement que ce à quoi ce je m’attendais. Même si évidemment, avec leur condition de vie, on y est confrontés directement.

            Je pense que ce qui m’a le plus perturbée dans cette lecture est Anne elle-même. C’est elle qui m’a soit ennuyée, énervée ou que j’ai beaucoup aimé.

            En effet, et elle le dit elle, donc je ne suis probablement pas la seule à le penser, elle a une « double-personnalité », si je puis dire. D’un côté, on retrouve une fille très mature avec des pensées vraiment concrètes et intelligentes ; tandis que de l’autre, on n’aperçoit qu’une fille prétentieuse, arrogante et complètement fleur bleue. Inutile donc de préciser que ce dernier côté m’a vraiment agacée !

            Cependant, les moments où elle réfléchit vraiment sur la guerre et sur tout autre sujet important m’ont vraiment beaucoup plu. On voit qu’elle est intelligente et sa réflexion est vraiment bien développée.

            Maintenant, parlons de son écriture. Je trouve son écriture au début du roman vraiment très chaotique, et j’ai donc eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, car j’avais comme l’impression d’avancer par heurts, et donc de ne pas du tout avancer car ce n’était pas fluide.
            Fort heureusement, comme Anne tient son journal pendant assez longtemps, son écriture s’améliore, et cette sensation s’est peu à peu dissipée !

            J’avoue avoir un peu de mal à écrire cette chronique, car j’ai peur que, si je dis quelque chose de mal, on me dise « oui mais tu sais, elle n’a pas eu une vie facile ». J’en suis bien consciente, évidemment, et je ne dénigre pas la valeur de ce livre, au contraire ! Cependant, comme pour tout autre livre, je relève les points qui m’ont déplu durant ma lecture. Mais cela ne veut en aucun cas dire que je ne respecte pas cette histoire !

            Je ne sais pas trop quoi vous dire d’autre, car étant donné que ce n’est pas une histoire fictive, je ne peux pas dire si je trouve qu’il y a eu trop de personnages, si c’était trop long ou quoi que ce soit, puisque Anne Franck n’a rien choisi de tout cela !

            Je trouve donc que lire ce livre est quasiment obligatoire, concernant la Seconde Guerre Mondiale, mais je m’attendais à apprendre un peu plus de chose ! Cependant, c’est un document historique qui est vraiment à lire.

EN CONCLUSION, un roman qui me laisse indécise !
J’ai adoré ou détesté, selon les moments qui se déroulaient. Anne n’est pas toujours une chouette narratrice, mais ce livre est un bon document histoire qui est à lire, au moins pour sa culture générale – bien que ce ne soit que mon avis personnel, évidemment !


+++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre à lire pour les cours.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Voili voilou pour cette chronique ! :)
C'était assez dur à écrire, donc j'espère que vous n'allez pas m'insulter pour ce que j'ai dit ahah x)))
Vous l'avez lu ? :)

Bisous !
Léa

2 commentaires :

  1. C'est vrai qu'Anne est parfois difficile, donc je comprends ce que tu as pu ressentir en lisant ce livre et en le chroniquant. En tout cas, totalement d'accord, il faut le lire.

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement je ne l'ai pas du tout trouvé "fleur bleue" comme tu dis. Je trouve aussi qu'elle écrit très bien et que l'effet chaotique vient plutôt du fait que son style fait "ancien" (il correspond à l'époque ^^)
    C'est super en tout cas d'oser faire une critique sur ce livre car comme tu le fais remarquer ce n'est pas un livre comme les autres ... Bref en tout cas il faut vraiment le lire !!

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !